Mona Hatoum à la galerie Chantal Crousel

Le 22 octobre 2019, par Alain Quemin
Mona Hatoum, Hot Spot (Stand), 2018, acier, néons et caoutchouc, 172 83 80 cm.
Courtesy de l’artiste et galerie Chantal Crousel, Paris. Photo : Florian Kleinefenn

Bien que Mona Hatoum (née en 1952) soit l’une des figures de l’art les plus en vue du globe, son travail est rarement montré en France. Après une grande et belle exposition au musée national d’Art moderne en 2015, la voici de retour à Paris. Elle est désormais auréolée du prestige associé au Praemium Imperiale (l’équivalent artistique du Nobel) qui lui a été récemment décerné au titre de la sculpture. Mona Hatoum présente une vingtaine d’œuvres, de moyennes, petites voire très petites dimensions, dans une scénographie très marquée par le vide. À son habitude, elle procède avec une grande économie de moyens et recourt à des matériaux humbles, souvent empruntés à la construction, comme des tiges en métal, des briques, du béton ou du grillage. Leur association relève d’une démarche très conceptuelle et produit des œuvres à l’esthétique minimaliste assumée. L’artiste, établie de longue date en Grande-Bretagne mais d’origine palestino-libanaise, puise une part importante de son inspiration dans la géopolitique et les conflits internationaux. Ici, la récurrence du grillage, qu’il soit dessiné ou intégré aux sculptures, résonne douloureusement avec le sort des Palestiniens enfermés dans leur propre pays, mais aussi avec celui des réfugiés ou des migrants parqués dans des camps de par le monde. Trois sphères constituent les œuvres les plus fortes de la sélection. La surface de l’une d’elles est ornée d’un néon rouge orangé qui, en ondulant, dessine les continents et dont la lumière, qui crépite légèrement, rappelle un brasier. Si l’exposition met bien en valeur le talent de Mona Hatoum, on regrette néanmoins qu’elle ne soit pas plus étoffée.

Galerie Chantal Crousel,
10, rue Charlot, Paris 
IIIe, tél. : 01 42 77 38 87.
Jusqu’au 23 novembre 2019.
www.crousel.com
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne