Miami sans Art Basel

Le 03 décembre 2020, par Agathe Albi-Gervy

Cette année, Art Basel Miami Beach n’aura pas lieu. Une perte financière considérable pour la ville et son écosystème culturel, évaluée à 16 M$ par le Greater Miami Convention and Visitors Bureau, en considérant le seul manque à gagner pour les hôtels, les restaurants et les diverses taxes.

Ed Clark, Untitled, 2009 - acrylique sur toile.
© The Estate of Ed Clark - Courtesy the Estate of Ed Clark and Hauser & Wirth

Il faut dire qu’Art Basel a transformé Miami au point d’en faire une capitale mondiale de l’art contemporain. Pour autant, la semaine Miami Art Week va de l’avant, en se réorientant vers un public local et en revoyant l’ambition de ses événements à la baisse, afin de répondre aux exigences sanitaires. Quant aux grandes foires, elles se redirigent naturellement vers le digital. NADA Art Fair par exemple, l’événement commercial organisé chaque année à Miami par l’association New Art Dealers Alliance, a mis au point une édition en ligne, mais également une série de petites expositions à New York, Los Angeles, Varsovie, Riga, Tokyo et 39 autres villes à travers le monde. Les exposants sont encouragés à organiser leurs présentations in situ, en harmonie avec la plateforme numérique, laquelle rassemble 97 galeries (accessibles jusqu’au 5 décembre via le site newartdealers.org). Quant à la foire mère, Art Basel Miami Beach, elle accueille les visiteurs sur sa plateforme OVR (Online Viewing Room) jusqu’au 6 décembre. Pas moins de 255 enseignes originaires de 30 pays s’y retrouvent, dont Applicat-Prazan, Blum & Poe, Galleria Continua, Paula Cooper Gallery, Chantal Crousel, Konrad Fischer, Gagosian, Christophe Gaillard, Gladstone, Lévy Gorvy, Kamel Mennour, Nathalie Obadia, Almine Rech ou encore White Cube. L’offre en ligne est complétée par un riche programme de plus de 60 événements – conférences, tables rondes, visites virtuelles de galeries et autres performances live (www.artbasel.com/ovr).

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne