Gazette Drouot logo print

Marlborough : fermeture d’une galerie d’art contemporain historique

Publié le , par Carine Claude

Ventes en berne et litiges en cascade auront eu raison de cette enseigne emblématique… Un triste épilogue pour ce qui fut l’un des moteurs du marché de l’art du XXe siècle.

Marlborough London.© Marlborough Marlborough : fermeture d’une galerie d’art contemporain historique
Marlborough London.
© Marlborough
Francis Bacon, Henry Moore, Jackson Pollock… Rares sont les galeries à avoir pu accrocher un tel palmarès à leurs cimaises et s’enorgueillir d’une telle longévité. Pourtant, après quatre-vingts ans d’existence, l’enseigne phare des maîtres de l’art d’après-guerre vient de mettre fin à ses activités. À la surprise générale, le conseil d’administration de la Marlborough Gallery annonçait, le 4 avril dernier, la cessation de ses opérations dans ses espaces de New York, Londres, Madrid et Barcelone. En clair, à partir de juin 2024, l’enseigne n’organise plus d’expositions et ne représente plus d’artistes ou de successions sur le premier marché. «L’inventaire de Marlborough, rassemblé au fil des décennies par les dirigeants de la galerie grâce à des relations personnelles entretenues avec des dizaines d’artistes majeurs, sera dispersé au cours des mois et des années à venir», indique un communiqué, stipulant qu’une partie des recettes de ces ventes sera versée à des institutions culturelles à but non lucratif soutenant les créateurs contemporains. Première conséquence de cet arrêt brutal des activités internationales  :…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous