Mariage anglo-suisse

Le 11 janvier 2018, par Anne Doridou-Heim
 

Cette montre en or émaillé à duplex, signée «Lbery Londres» et exécutée vers 1815, sonnait les noces du meilleur de la création horlogère anglaise et suisse. De fait, William Lbery (vers 1780-1839) est généralement considéré comme le créateur de la «montre chinoise», après avoir adapté des modèles existants au goût chinois et en les réalisant avec le plus grand soin et luxe possible. Basé à Londres, il fait souvent fabriquer ses mouvements en Suisse et pour les boîtiers, fait appel aux peintres sur émail genevois, notamment Jean-François Victor Dupont. C’est le cas pour celui-ci, présentant un couple vêtu à l’antique, qui trottait allègrement à 56 250 €, lundi 18 décembre à Drouot, chez Chayette & Cheval (M. Turner).

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne