Gazette Drouot logo print

Manuel Rabaté, aux commandes du Louvre Abu Dhabi, un laboratoire pour les musées

Publié le , par Christophe Averty

Catalyseur et emblème du dynamisme muséal des Émirats arabes unis, le Louvre Abu Dhabi fête ses sept ans. L’occasion, pour son directeur, de dresser le bilan d’une institution pionnière dans l’invention d’un modèle de musée transculturel.

© Department of Culture and Tourism – Abu Dhabi Manuel Rabaté, aux commandes du Louvre Abu Dhabi, un laboratoire pour les musées
© Department of Culture and Tourism – Abu Dhabi
Ancien directeur général de l’agence France-Muséums, Manuel Rabaté a rejoint le département « Culture et tourisme d’Abou-Dhabi » en 2016. Chargé de la conduite du Louvre Abu Dhabi, sa mission est de soutenir et harmoniser un dialogue entre les cultures, dans le contexte d’une mondialisation et d’une histoire connectées. Quelle évolution le Louvre Abu Dhabi a-t-il connue depuis son ouverture en 2017 ? Malgré un élan freiné par la pandémie de Covid, nous avons accueilli plus de cinq millions de personnes depuis son inauguration, pour atteindre la fréquentation de 1,2  million de visiteurs en 2023. Ces résultats placent aujourd’hui le Louvre Abu Dhabi au 52 e   rang mondial, selon The Art Newspaper , auprès du Mucem, créé en 2013, et du Guggenheim Bilbao, ouvert en 1997. En sept ans, nous avons démontré la force de la nouvelle proposition portée par ce musée universel, réinventé au XXI e   siècle, au cœur du monde arabe. Son concept, valorisant une histoire connectée, a rencontré son public, sans rupture avec l’identité universaliste du musée français, dans sa continuité au contraire, adaptée à la globalisation des échanges. Le flux des gens qu’il…
Ce contenu est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous