LU, le goût de l’innovation à Nantes

Le 13 juillet 2020, par Christophe Averty
Alfons Mucha (1860-1939), Esquisse pour le calendrier de l’année 1897, 1896, aquarelle sur papier.
© Musée d’histoire de Nantes

 

Née de l’union de Jean-Romain Lefèvre et Pauline-Isabelle Utile – qui ont uni leurs patronymes à la ville comme à l’usine –, la biscuiterie nantaise fondée en 1846 a devancé son époque. Inaugurant par une esthétique sensible l’esprit d’un marketing qui ne disait pas encore son nom, trois générations ont servi, sur les bords de la Loire, au cœur de la ville, un goût stylisé et une identité tant visuelle que plastique, en écho à la fertile création de leurs contemporains. Aussi, riche d’une collection réunissant plus de 1 500 pièces et de nombreux legs et dations de la famille, le musée d’histoire de Nantes met en scène 400 objets, toiles, maquettes, prototypes et documents graphiques originaux, pour la plupart exposés pour la première fois. Car évoquer cette manufacture d’avant-garde, ses équipements et ses méthodes de pointe, sa main-d’œuvre féminine, c’est suivre l’évolution de son image, instaurée, nourrie et diffusée grâce aux architectes, artistes et designers qui ont marqué son évolution. Du dessin, rationnel et ergonomique, du Petit Lu aux bâtiments de l’entreprise – quelque 40 000 mètres carrés entourés de deux tours ostentatoires –, des emballages délicats aux « tins » – concept importé d’Angleterre – art nouveau et art déco jusqu’à l’épure du design de Raymond Loewy, qui a procuré à la marque son impact en fixant la mémoire. Le parcours de l’exposition invite à une savoureuse immersion conjuguant les commandes passées aux architectes (tel Auguste Bluysen pour le pavillon Lu de l’Exposition universelle de 1900), aux artistes, dont les peintres Adrien Karbowsky pour le dessin des gaufrettes, Firmin Bouisset pour le Petit Écolier ou encore Tomi Ungerer pour le décor d’assiettes. Un périple dans les arts appliqués à l’inventive réclame du luxe et de la gourmandise.

Musée d’histoire de Nantes, château des ducs de Bretagne,
4, place Marc-Elder, Nantes (44), tél. 
: 02 51 17 49 48.
Jusqu’au 3 janvier 2021.
www.chateaunantes.fr
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne