Gazette Drouot logo print

Un portrait signé Boilly, maître du genre

Publié le , par Caroline Legrand

Honoré jusqu’au 26 juin au musée Cognacq-Jay de Paris, le célèbre portraitiste du XIXe siècle le sera également lors de la vente du dimanche 3 juillet à Évreux avec une paire d’huiles sur toile d’origine, et avec châssis et cadres d’époque également, à envisager à 5 000/10 000 € (Hôtel des ventes d’Évreux OVV). Louis-Léopold...

  Un portrait signé Boilly, maître du genre
 

Honoré jusqu’au 26 juin au musée Cognacq-Jay de Paris, le célèbre portraitiste du XIXe siècle le sera également lors de la vente du dimanche 3 juillet à Évreux avec une paire d’huiles sur toile d’origine, et avec châssis et cadres d’époque également, à envisager à 5 000/10 000 (Hôtel des ventes d’Évreux OVV). Louis-Léopold Boilly (1761-1845) y présente le Portrait de madame Marie Geneviève Simon (1773-1861) et le Portrait de monsieur Guillaume Delarbre (1768-1832) (reproduit). Mesurant toutes deux 22 16,5 cm, elles proviennent de la succession du général Delarbre (22 16,5 cm). Guillaume Delarbre, maître de forges à Conches-en-Ouche, vécut à Paris et connaissait la famille Caroillon de Vandeul, qui gérait les forges du comte d’Artois (M. Briat).

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne