Gazette Drouot logo print

Les paysages dilués de Sayed Haider Raza

Publié le , par Christophe Provot

Reconnu comme le premier peintre moderne indien, Sayed Haider Raza, disparu en 2016, jouit toujours d’une grande notoriété, qui se confirme aux enchères.

Sayed Haider Raza (1922-2016), La Terre 4, 1970, huile sur toile, 130 x 90 cm. Adjugé :... Les paysages dilués de Sayed Haider Raza
Sayed Haider Raza (1922-2016), La Terre 4, 1970, huile sur toile, 130 90 cm.
Adjugé : 396 800 

La réunion d’œuvres correspondant à la première période de l’artiste –celle du paysage abstrait – est un fait rare et explique en partie que cette huile sur toile, La Terre 4, ait décroché 396 800 €, d’après une estimation haute de 180 000 €. Cet élan s’est poursuivi avec Les Vergers (100 100 cm) de 1966, (voir l'article Sayed Haider Raza : le sentiment d’un lieu de la Gazette n° 19, page 50), prisée à 179 200 €. C’est au cœur du sous-continent indien, dans l’État du Madhya Pradesh, que voit le jour Sayed Haider Raza en 1922. Il passe son enfance dans l’espace encore vierge de l’Inde centrale, auprès de son père forestier. Un tel environnement le marquera durablement, formant les «archives» de sa mémoire et développant sa sensibilité. Après des études à l’école des beaux-arts de Nagpur (1939) et à la Sir J.J. School of Art, à Bombay (1943), il fonde avec quelques amis le Progressive Artists Group en 1947. Une bourse lui permet d’étudier aux Beaux-Arts de Paris de 1950 à 1953. Son obtention du prix de la critique, en 1956, lui octroiera une visibilité accrue, et il multipliera dès lors les expositions en France et à l’étranger.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne