Gazette Drouot logo print

Les muscles de l’Antiquité

Publié le , par Anne Doridou-Heim
Vente le 09 mars 2018 - 14:00 (CET) - Salle 4 - Hôtel Drouot - 75009

De dos comme de face, ce torse en marbre veiné de gris, sculpté à Rome dans les premiers siècles de notre ère, affichait une musculature parfaite, qui était appréciée sans mal à 37 920 €. Celle d’un athlète, naturellement, et plus précisément sans doute celle d’un lutteur. Ce travail de mise en valeur résultant des canons...

Époque romaine. Torse nu d’un athlète, probablement un lutteur, marbre veiné de gris,... Les muscles de l’Antiquité
Époque romaine. Torse nu d’un athlète, probablement un lutteur, marbre veiné de gris, h. 67 cm.
Adjugé : 37 920 €

De dos comme de face, ce torse en marbre veiné de gris, sculpté à Rome dans les premiers siècles de notre ère, affichait une musculature parfaite, qui était appréciée sans mal à 37 920 €. Celle d’un athlète, naturellement, et plus précisément sans doute celle d’un lutteur. Ce travail de mise en valeur résultant des canons grecs était repris dans les ateliers romains. On le sait, sous l’Antiquité, on ne badinait pas avec le sport, et ses pratiquants avaient un statut prestigieux et de professionnels. Ainsi, comme aujourd’hui, obtenir la victoire aux jeux Olympiques procurait gloire et renommée, deux valeurs qui rejaillissaient sur la cité dont était issu le sportif. Il en fut ainsi de Crotone, une petite cité de Calabre fondée depuis peu, qui connut soudain au VIe siècle av. J.-C. un rayonnement intense dans toute la Méditerranée grâce aux exploits de ses champions, dont le fameux Milon ! Il ne faut pas oublier que la force physique est à l’origine de la plupart des sociétés et que chacun en ayant besoin pour se défendre par lui-même, elle y était particulièrement valorisée. En reconnaissance, les cités distinguées érigeaient à leurs vainqueurs des statues reproduisant leur attitude pendant l’effor. La tradition perdurera à Rome. Ce torse se trouvait parmi les nombreux objets de curiosité réunis par le collectionneur de cette vente, aux côtés notamment d’une tête d’Hercule (h. 36 cm) en marbre de la même époque, adjugée 9 500 €. Hercule, un héros dont on connaît la force…

Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne