Les majoliques

Le 24 mars 2017, par Agathe Albi-Gervy

Parmi ces faïences, les pièces historiées et figuratives ont aujourd’hui la préférence des amateurs.
 

Attribué au peintre du Marsyas de Milan, Urbino, vers 1530. Plat de forme tondino à décor polychrome illustrant Diane et Apollon, diam. 27 cm.
Château des évêques de Saint-Pandelon, 24 juillet 2016. Coutau-Bégarie OVV. M. Royer.

88 480 €

Les origines de la majolique sont à chercher en Espagne le terme est dérivé de «Majorque» , d’où elle est diffusée en Italie dès le XIIIe siècle. La Toscane est la première région à avoir, au XVe siècle, développé les techniques de sa fabrication, mais les ateliers de Faenza, dans la province de Ravenne, font eux aussi figure de pionniers : on leur doit le motif de la figure humaine, puis le décor a istoriato. Au début du XVIe siècle, Urbino prend le relais et fonde sa prestigieuse réputation sur des plats aux décors historiés, dont certaines compositions sont l’œuvre de Raphaël et de ses émules. Grâce aux récentes avancées dans la connaissance des majoliques, il est aujourd’hui admis que d’autres centres qu’Urbino se sont illustrés dans ce type de pièces, parmi les plus recherchées actuellement.
 

Faenza, vers 1580-1600. Plat à décor a compendiario de Joseph interprétant les songes de Pharaon, diam. 47 cm.Drouot, 6 février 2012. Pescheteau-Badin
Faenza, vers 1580-1600. Plat à décor a compendiario de Joseph interprétant les songes de Pharaon, diam. 47 cm.
Drouot, 6 février 2012. Pescheteau-Badin OVV. MM. Froissart, L’Herrou.
12 500 €
Urbino ou Casteldurante, vers 1530-1540. Plat rond, dit «tondino», à décor polychrome en plein d’un portrait et portant l’inscription «MARFISA BELLA»,
Urbino ou Casteldurante, vers 1530-1540. Plat rond, dit «tondino», à décor polychrome en plein d’un portrait et portant l’inscription «MARFISA BELLA», diam. 25 cm.
Drouot, 11 avril 2011. Pescheteau-Badin OVV. Mme Fouchet, MM. Froissart, L’Herrou.
44 611 €
Urbino, XVIe siècle. Coupe sur talon à décor polychrome a istoriato de la chasse au sanglier de Calydon, diam. 26 cm.Nogent-sur-Marne, 7 juin 2015. Lu
Urbino, XVIe siècle. Coupe sur talon à décor polychrome a istoriato de la chasse au sanglier de Calydon, diam. 26 cm.
Nogent-sur-Marne, 7 juin 2015. Lucien Paris OVV. M. Blaise.
16 250 €






 


Sicile (Palerme ?), XVIIIe siècle. Vases à panse globulaire formant pendant, à décor polychromede martyres à la palme, h. 35 cm. Drouot, 5 avril 2013.
Sicile (Palerme ?), XVIIIe siècle. Vases à panse globulaire formant pendant, à décor polychrome
de martyres à la palme, h. 35 cm. Drouot, 5 avril 2013.
Mathias - Baron Ribeyre & Associés, Farrando OVV. Cabinet Quéré-Blaise Associés.
4 479 €

Venise, atelier de Maestro Domenico, 1560-1580. Albarelli à décor polychrome de portraits d’hommeet de Marie-Madeleine dans des médaillons, h. 17,3 et
Venise, atelier de Maestro Domenico, 1560-1580. Albarelli à décor polychrome de portraits d’homme
et de Marie-Madeleine dans des médaillons, h. 17,3 et 17,7 cm.
Drouot, 14 décembre 2015. Drouot Estimations OVV. M. Froissart.
5 580 €
Venise, atelier de Maestro Domenico, fin du XVIIe siècle. Vase de forme boule à décor polychrome d’un portrait d’homme dans une réserve, h. 25 cm, dia
Venise, atelier de Maestro Domenico, fin du XVIIe siècle. Vase de forme boule à décor polychrome d’un portrait d’homme dans une réserve, h. 25 cm, diam. 23 cm.
Drouot, 26 janvier 2016. Blanchet & Associés OVV. M. Dervieux.
2 205 €
Urbino, vers 1540. Gourde de forme balustre à deux passants, à décor polychrome a istoriato sur une face de Persée délivrant Andromède et sur l’autre,
Urbino, vers 1540. Gourde de forme balustre à deux passants, à décor polychrome a istoriato sur une face de Persée délivrant Andromède et sur l’autre, d’une scène illustrant probablement la mort de Persée, h. 29 cm, l. 20 cm.
Nevers, 6 mars 2016. Metayer Maison de Ventes aux Enchères Nevers.
10 836 €

La majolique, ornement d’apparat sur les dressoirs, devient au XVIIe siècle vaisselle courante.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne