Gazette Drouot logo print

Les créations de Lignereux à Genève

Publié le , par Virginie Chuimer-Layen

Après les expositions consacrées aux artistes Roger de Montebello et Eamon Ore-Giron, en 2021, l’Espace Muraille invite le créateur d’objets rares Gonzague Mézin à imaginer une galante conversation entre vingt-quatre objets précieux actuels et des pièces – vases montés, pots-pourris et mobilier – du XVIIIe siècle, appartenant...

Lignereux, Voices. © M.-H. Buisset, Espace Muraille - Exposition Lignereux  Les créations de Lignereux à Genève
Lignereux, Voices.
© M.-H. Buisset, Espace Muraille - Exposition Lignereux

Après les expositions consacrées aux artistes Roger de Montebello et Eamon Ore-Giron, en 2021, l’Espace Muraille invite le créateur d’objets rares Gonzague Mézin à imaginer une galante conversation entre vingt-quatre objets précieux actuels et des pièces – vases montés, pots-pourris et mobilier – du XVIIIe siècle, appartenant à une collection privée genevoise. Depuis 2016, le collectif d’artisans Lignereux réveille les savoir-fairemis en œuvre par le marchand-mercier français Martin-Eloy Lignereux, au XVIIIe siècle. Ici, le commissaire crée une déambulation rythmée par le mythe grec des trois Parques –Clotho, Lachésis et Atropos –, allégories de la vie humaine, pour lesquelles les parfums Henry Jacques ont également imaginé un jus. Convoquant nos sens, cette exposition tripartite, au titre emprunté à l’écrivaine Jane Austen, propose des objets absolument fous et extravagants, que l’on imagine aisément orner les espaces d’une folie, au temps des Lumières. Au rez-de-chaussée, « Chrysalis » I et II évoquent de lumineux cocons de verre attirant des papillons en bronze doré au feu d’un autre temps. Dans l’escalier, suspendu à une corde coupée par les ciseaux des Parques, surgit Folly, crâne dardé de flèches, rappelant notre finitude. Son travail de l’aluminium et de l’acier rappelle des détails des commodes de l’ébéniste Adam Weisweiler pour Lignereux. Clou de l’exposition, Mighty Fountain, une installation en sous-sol constituée de six fontaines en porcelaine céladon, acier, laiton et bronze doré au feu, dont les fûts reprennent les motifs du bambou présent dans les tables volantes du marchand-mercier. Truffé de références mythologiques, philosophiques et psychologiques, « Important Nothings by Lignereux » évoque de manière détournée et complexe la question du bien-fondé des objets, de leurs préciosité et matérialité, dans un monde incertain.

Espace Muraille,
5, place des Casemates, Genève, tél. 
: + 41 (0)22 310 4292,
Jusqu’au 7 mai 2022.
www.espacemuraille.com
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne