Gazette Drouot logo print

Les atouts de David Teniers le Jeune

Publié le , par Anne Doridou-Heim
Vente le 18 décembre 2019 - 13:30 (CET) - Salle 4 - Hôtel Drouot - 75009

Avec cette peinture située dans une taverne, David Teniers le Jeune abattait ses cartes.

David Teniers le Jeune (1610-1690), Intérieur d’une taverne avec des joueurs de cartes,... Les atouts de David Teniers le Jeune
David Teniers le Jeune (1610-1690), Intérieur d’une taverne avec des joueurs de cartes, huile sur panneau de chêne, 33,5 45,5 cm.
Adjugé : 96 000 

Deux panneaux de David Teniers le Jeune (1610-1690) apparaissaient le même jour à Drouot, mais sous deux marteaux différents (voir également page 53). Celui-ci, brossant l’Intérieur d’une taverne avec des joueurs de cartes, voyait s’achever la partie sur un score de 96 000 €. Il s’agissait de l’un des sujets coutumiers de l’art du peintre flamand, qui lui permettait d’exprimer sa dextérité. Il l’élabore vers 1635 : l’artiste est encore à Anvers et, après avoir suivi la manière appliquée de son père David Teniers le Vieux (1582-1649), travaille désormais sous l’influence du Néerlandais Adriaen Brouwer (vers 1605-1638) arrivé dans la cité en 1631 , dont il ne se dégagera qu’après la mort du maître. L’ascendant sera tel qu’il est parfois difficile de distinguer les productions de chacun ! C’est l’époque voyant naître ses nombreuses scènes de taverne, à l’image de celle-ci, traitées dans des tons assourdis de camaïeux de bruns. Le chapitre des tableaux anciens comportait encore deux toiles de Charles François Lacroix de Marseille (1700-1782), elles aussi en tous points emblématiques de la manière de leur auteur, figurant des Pêcheurs relevant leurs filets (37 42 cm) et des Pêcheurs au clair de lune (37,5 44 cm). Nimbées d’une belle lumière, toutes deux recevaient 89 600 €.

mercredi 18 décembre 2019 - 13:30 (CET) - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 75009
Delon - Hoebanx
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne