Le Pari(s) de l’art

Le 15 octobre 2020, par Agathe Albi-Gervy

Le nom donné à cet événement laisse paraître tout l’enjeu qui se dessine en filigrane. Le Pari(s) a été conçu par le Comité professionnel des galeries d’Art en réaction à l’annulation de la FIAC 2020.

Galerie W - Landau : Boris Garanger, Gleaming, 2019, huile sur toile, 89 x 130 cm.
© Courtesy Galerie W

Toute une programmation fédère donc, du 19 au 25 octobre, des acteurs publics et privés de la scène parisienne. Parallèlement aux parcours et aux ouvertures exceptionnelles, trois foires viennent égayer un automne qui en a bien besoin : Asia Now (21-24 octobre au 9, avenue Hoche), Paris Internationale (22-29 octobre au 12, rue Montyon) et Galeristes, du 23 au 25 octobre au Carreau du Temple. Trois événements créés voici cinq ou six ans, organisés traditionnellement en orbite de la FIAC. Si la première s’intéresse à la scène contemporaine asiatique (voir Événement, page 14) et la deuxième se présente comme un « SuperSalon » alternatif curaté, Galeristes poursuit sa mission de soutenir l’art émergent français. Pour sa 5e édition, elle réitère sa proposition de resserrer sa sélection autour d’une quarantaine de galeries françaises et d’une section «Anthologie de l’art français», construite avec quinze solo-shows. Aux côtés des enseignes Anne-Sarah Bénichou, Jean Brolly, Jean Fournier, Loevenbruck, Petits Carreaux et Semiose, entre autres, viennent exposer pour la première fois douze enseignes, parmi lesquelles figurent Valérie Delaunay, The Fibery Gallery, Galerie Lazarew et mfc-michèle didier. « Je suis particulièrement heureux que la plupart de nos exposants historiques aient répondu présents, mais aussi d’accueillir douze nouvelles galeries, qui se reconnaissent dans nos valeurs : diversité, accessibilité, convivialité, et s’engagent pour un autre monde de l’art, à échelle humaine », précise Stéphane Corréard, fondateur et directeur de Galeristes. L’occasion de découvrir des chefs-d’œuvre de Judit Reigl, peintre disparue l’été dernier, ou de mieux évaluer l’importance historique de figures telles qu’Arnaud Labelle-Rojoux, Georges Rousse ou Ernest T., tous actifs depuis plus de cinquante ans.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne