Gazette Drouot logo print

Le meuble classique, à la façon de Boulle ou de Goa

Publié le , par Philippe Dufour

Un passionnant tour d’horizon mobilier nous invitait à Lorient, avec trois réalisations, chacune emblématique d’un moment de style…

Seconde moitié du XIXe siècle, meuble d’appui en marqueterie d’ébène, laiton et étain... Le meuble classique, à la façon de Boulle ou de Goa
Seconde moitié du XIXe siècle, meuble d’appui en marqueterie d’ébène, laiton et étain gravé, dans le goût d’André-Charles Boulle, 129 160 45 cm.
Adjugé : 56 120 

En tête, par sa fière allure louis-quatorzienne et son score notable de 56 120 €, venait un grand meuble d’appui dans le goût d’André-Charles Boulle (1642-1732), mais exécuté dans la seconde moitié du XIXe siècle. De dimensions imposantes (129 160 45 cm), la pièce ouvrant à un vantail porte une opulente marqueterie d’ébène, laiton et étain gravé, la façade et les côtés étant décorés de rinceaux de feuillages, de rosaces, d’un baldaquin et de mascarons ; sa doucine est surmontée d’un plateau de marbre Campan, tandis que les montants se terminent par des pieds en limaçon. Il était suivi à quelque distance du secrétaire à cylindre (121 120 62 cm) formant commode réalisé en Espagne, vers 1770, et adjugé 15 250 € (voir l'article Un bureau à cylindre commandé par Francisco González de Bassecourt de la Gazette n° 37, page 111). Décoré de marqueteries de paysages lacustres avec habitations, ainsi que de fleurs dans le goût de Roentgen, il affiche un écu aux armes de Francisco González de Bassecourt (1720-1793), comte d’Asalto, capitaine général de Catalogne. Enfin, cap sur les Indes portugaises avec une table constituée à partir d’un piétement de cabinet dit «contador», avec montant en caryatides ; le meuble en teck (82 88,5 50 cm) a été fabriqué à Goa au XVIIIe siècle et arbore une marqueterie toutes faces à incrustations d’os, décrivant des rinceaux et des bustes d’hommes barbus et casqués. Il trouvait amateur pour 6 100 €.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne