Gazette Drouot logo print

Le luxe d'un lustre du second Empire

Publié le , par Caroline Legrand
Vente le 29 janvier 2023 - 14:00 (CET) - Hôtel des Ventes 2, rue Albert Einstein - 41100 Vendôme

Attribué à la maison Marquis, spécialisée dans la lustrerie et fournisseur des palais royaux et impériaux, ce lustre présente un riche décor de style Louis XIV.

Travail du second Empire de style Louis XIV, attribué à la maison Marquis. Lustre... Le luxe d'un lustre du second Empire
Travail du second Empire de style Louis XIV, attribué à la maison Marquis. Lustre aux joueurs de cymbales en bronze doré, ciselé et amati, à 35 lumières, h. 136, diam. 135 cm.
Estimation : 8 000/12 000 

Provenant du château d’un ancien maire de Chartres sous la Restauration, ce lustre en bronze ne compte pas moins de trente-cinq lumières. La petite couronne est décorée de grappes de raisin et de feuilles d’acanthe en alternance, tandis que trois putti aux cymbales entourent la colonne cannelée supportant cinq bras de lumière en enroulements, terminés par des angelots tenant une guirlande de fleurs. Enfin, cinq médaillons aux portraits d’enfants rythment la couronne centrale. Comme indiqué dans un mémoire du 25 mai 1853, un modèle comparable a été livré au Garde-Meuble pour le salon rouge de l’appartement du prince Napoléon au Palais-Royal. Le même inventaire indique qu’un lustre aux musiciens, probablement semblable à celui-ci, fut acquis auprès de la maison Marquis en 1853 pour la galerie Louis XVI de l’appartement du prince Jérôme Napoléon, toujours au Palais-Royal. Le bronzier Louis-Auguste Marquis (1811-1885) s’associe en 1839 avec le fabricant de lustrerie Gilbert-Honoré Chaumont (1790-1868). Installée au n° 25 de la rue Chapon puis au 66, boulevard de Strasbourg, la maison livre des lustres de différents styles – gothique, Renaissance ou Louis XIV – pour l’Élysée, le Palais-Royal, les Tuileries, le Trianon ou le château de Pau. Les modèles à décor de putti musiciens, joueurs de cymbales, flûtes ou trompettes remontent au XVIIe. Notons que l’on prisait aussi le style néoclassique d’époque Louis XVI, et tout particulièrement celui promu par Pierre Gouthière.

dimanche 29 janvier 2023 - 14:00 (CET) - Live
Hôtel des Ventes 2, rue Albert Einstein - 41100 Vendôme
Rouillac
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne