Gazette Drouot logo print

Le jaune rayonnant de Beauford Delaney

Publié le , par Anne Doridou-Heim
Vente le 19 novembre 2018 - 14:30 (CET) - Salle 5 - Hôtel Drouot - 75009

Une lumière jaune se diffusait avec intensité. Provenant de cette toile Sans titre de Beauford Delaney (1901-1979), elle reflétait 130 000 €, un résultat qui lui valait la quatrième place du top 5 des œuvres de l’artiste, et la première pour le marché français (source : Artnet). Delaney est un peintre américain encore méconnu...

Beauford Delaney (1901-1979), Sans titre, vers 1959, huile sur toile. Adjugé : 1... Le jaune rayonnant de Beauford Delaney
Beauford Delaney (1901-1979), Sans titre, vers 1959, huile sur toile.
Adjugé : 130 000 €

Une lumière jaune se diffusait avec intensité. Provenant de cette toile Sans titre de Beauford Delaney (1901-1979), elle reflétait 130 000 €, un résultat qui lui valait la quatrième place du top 5 des œuvres de l’artiste, et la première pour le marché français (source : Artnet). Delaney est un peintre américain encore méconnu en France, où il a pourtant passé l’essentiel de sa carrière. Poussé par les difficultés de vivre de son art à New York il y peignait des scènes de rue, des cabarets de jazz, des portraits de personnalités noires , il arrive à Paris le 3 septembre 1953. La France est la patrie artistique de Van Gogh, Cézanne, Matisse, les maîtres qu’il admire. Il va y demeurer jusqu’à la fin de sa vie et s’y adonner largement à l’abstraction, faisant de la couleur jaune, jusque-là simple complément, l’acteur principal de ses toiles. Grâce à un ami afro-américain comme lui, l’écrivain James Baldwin (1924-1987), il dispose enfin d’un atelier au 68, rue Paul Vaillant-Couturier à Clamart cette œuvre, peinte vers 1959, en porte la mention au dos. Il va s’autoriser complètement à faire disparaître les formes «au profit de la simple vibration du pinceau sur la toile» (Sylvain Briet, galeriste et promoteur de l’œuvre de Delaney) et laisser la lumière y pénétrer. Paul Faccheti, galeriste important de l’époque, défenseur de l’abstraction lyrique et de l’expressionisme abstrait américain, le prend sous son aile. L’exposition qu’il lui organise à l’été 1960 demeurera la plus importante de sa vie d’artiste.

lundi 19 novembre 2018 - 14:30 (CET) - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 75009
Millon
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne