Gazette Drouot logo print

Le jardin du Rédempteur à Venise, un ilôt à préserver

Publié le , par Olivier Tosseri

Sur l’île de la Giudecca, à l’ombre de la célèbre église palladienne, le jardin potager vieux de cinq siècles fait l’objet d’un important chantier de restauration. Un projet vital pour la cité des Doges et ses habitants.

L’église du Rédempteur à Venise, sur l’île de la Giudecca. © Carlo Soffietti  Le jardin du Rédempteur à Venise, un ilôt à préserver
L’église du Rédempteur à Venise, sur l’île de la Giudecca.
© Carlo Soffietti
« Là où passent les touristes, l’herbe ne repousse pas»  : ce pourrait être le nouvel adage des Vénitiens voyant les foules de visiteurs submergeant leur ville. Ses espaces verts refleurissent pourtant, grâce notamment au travail de la Venice Garden Foundation, créée en 2014 par Adele Re  Rebaudengo. À  l’origine, cette héritière d’une grande famille d’aristocrates italiens se destinait à une carrière d’avocate, avant d’œuvrer dans le domaine culturel en présidant l’association Agartha, qui promeut des projets essentiellement liés à la photographie. Depuis bientôt une décennie, elle se consacre aussi à la restauration des parcs et jardins historiques. Elle fut ainsi à l’origine du projet – avec l’appui du géant de l’assurance Generali – qui avait alors permis de redonner vie aux Giardini Reali («Jardins royaux»), à côté de la place  Saint-Marc. Créés en 1806 par Napoléon sur une parcelle occupée par d’anciens entrepôts médiévaux, ils avaient connu de nombreuses vicissitudes avant d’être abandonnés  : ils ont été rouverts au public en décembre  2019. C’est désormais au jardin potager du couvent du Rédempteur, sur l’île de la Giudecca, de faire l’objet des efforts…
Ce contenu est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous