facebook
Gazette Drouot logo print

Le fantastique d’André-Aleth Masson et le naturel d’Armand Petersen

Le 02 septembre 2021, par Philippe Dufour

Deux jours de ventes consacrés aux arts décoratifs et animaliers permettaient de revoir les créations étonnantes du céramiste des années 1960, et du sculpteur art déco.

Le fantastique d’André-Aleth Masson et le naturel d’Armand Petersen
Armand Petersen (1891-1969), Bison d’Amérique, épreuve en bronze patiné, signée, cachet de fondeur « Bisceglia », terrasse en marbre noir, h. 23 , l. 28 cm.
Adjugé : 38 844 

Le samedi 24 juillet, on retrouvait l’art ébouriffant d’André-Aleth Masson, à travers deux de ses fameuses lampes asymétriques. De grandes dimensions (h. 75 cm), elles affectent les formes et les couleurs en vogue autour de 1970, éléments étirés de teinte sombre, percés de cavités carrées ou rondes rehaussées de rouge… Les productions du sculpteur et céramiste d’origine malouine sont à nouveau très recherchées comme en attestent les adjudications prononcées, de 38 440 € pour le modèle « globulaire » et de 32 860 € pour l’autre, plus géométrique. Le lendemain 25 juillet, place aux animaux saisis par les plasticiens de la première moitié du XXe siècle, à l’image de ce Bison d’Amérique signé par Armand Petersen. L’épreuve en bronze patiné signée, portant le cachet du fondeur « Bisceglia », est juchée sur une terrasse en marbre noir (h. 23, l. 28 cm). Caractéristique de la manière lisse de son auteur, l’animal recueillait 38 844 €. De Georges Guyot, admirateur des fauves africains, il y avait aussi Deux panthères se toilettant ou La Caresse, une grande épreuve en bronze patiné, signée et portant le cachet de fondeur « Susse » (h. 37, l. 41 cm), apprivoisée à l’aide de 25 544 €. Et également du même, une Panthère se léchant la patte (petite version), épreuve en bronze patiné brun sombre nuancé, des environs de 1950 (h 15,5, l. 19,5 cm), était vendue 15 500 €. Le grand Antoine-Louis Barye n’était pas en reste avec un Taureau terrassé par un ours (h. 8,5, l. 28,3 cm), sous forme d’une épreuve en bronze patiné foncé nuancé vert, une fonte d’édition ancienne de 1870 (16 864 €). Enfin, du côté des cimaises, les lauréats s’appelaient Henri Barnoin avec ses Bateaux de pêche dans le port à Concarneau, une toile (60 73 cm) nécessitant 22 940 €, et Charles Cottet, décrivant Trois rayons du soir à Camaret (73 103 cm), un paysage acheté 21 700 €.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne