Gazette Drouot logo print

La céramique italienne d’Urbino à Venise

Publié le , par Philippe Dufour

17 220 € : c’est le score affiché par une remarquable production sortie d’un grand atelier d’Urbino vers 1565-1570 : celui d’Orazio Fontana. Au vu de sa généreuse forme ovoïde, on peut affirmer qu’il s’agit d’un vase de pharmacie, muni de deux anses mascaron avec serpents entrelacés. Sur la face, il présente un décor polychrome...

Italie, Urbino, atelier d’Orazio Fontana, vase de pharmacie de forme ovoïde, vers... La céramique italienne d’Urbino à Venise
Italie, Urbino, atelier d’Orazio Fontana, vase de pharmacie de forme ovoïde, vers 1565-1570, h. 33 cm.
Adjugé : 17 220 €

17 220 € : c’est le score affiché par une remarquable production sortie d’un grand atelier d’Urbino vers 1565-1570 : celui d’Orazio Fontana. Au vu de sa généreuse forme ovoïde, on peut affirmer qu’il s’agit d’un vase de pharmacie, muni de deux anses mascaron avec serpents entrelacés. Sur la face, il présente un décor polychrome d’une reine couronnée assise sur un fauteuil curule et entourée de deux angelots qui brandissent un phylactère portant le nom de la préparation : «Sap.D.Morteila» tracé en manganèse. En fond, comme il se doit, un paysage montagneux avec maisons au bord d’un cours d’eau. Au revers du vase s’épanouit un arbre dans un autre paysage. D’après notre expert, l’objet aurait fait partie des pièces commandées par Guidobaldo II d’Este à Orazio Fontana pour la pharmacie ducale du palais d’Urbino. Une faïence d’une typologie identique est exposé au Victoria & Albert Museum et porte l’inscription révélatrice «Fatto In Urbino» ; tandis qu’une paire de chevrettes de la même série se trouve au musée des Arts décoratifs à Lyon, en provenance de l’ancienne collection Gillet. On gagnait ensuite Venise, grâce à un plat rond datant du XVIe siècle et vendu 5 904 €. Il porte un décor polychrome en plein d’une scène tirée des Métamorphoses d’Ovide : le châtiment des Ménades, bien mérité pour leur terrible mise à mort d’Orphée, figuré au premier plan. Concluons en beauté en revenant sur le paysage présenté dans la Gazette n° 42 (page 258) : ces quelques Arbres signés Laszlo Paal, datés du 14 septembre 1875, et situés à Barbizon, disputés jusqu’à 36 900 €. 

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne