facebook
Gazette Drouot logo print

La Gazette Drouot Marché de l'art - Foires et salons

La villa Empain fait rayonner le multiple

Le 22 avril 2021, par Vanessa Schmitz-Grucker

La Limited Edition Art Fair, la LEAF, revient à Bruxelles pour sa 2 e édition, du 23 au 25 avril . Lancé en février 2020 par la fondation Boghossian…

La villa Empain fait rayonner le multiple
© Fondation Boghossian - LAURENT DE BROCCA

La Limited Edition Art Fair, la LEAF, revient à Bruxelles pour sa 2e édition, du 23 au 25 avril. Lancé en février 2020 par la fondation Boghossian à la villa Empain, ce salon du multiple et de l’image imprimée avait alors accueilli près de 5 000 visiteurs en quatre jours. Bousculé par le Covid-19, le rendez-vous se tient cette année au mois d’avril, toujours sous le regard expert de Louma Salamé, directrice de la villa Empain depuis 2016. Acquis et restauré par la fondation pour y installer son siège, l’endroit est devenu un centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident. Lieu d’exposition, d’événements et de résidences d’artiste, il s’est doté d’un salon sous l’impulsion de Louma Salamé. La jeune femme, passée par le Guggenheim à New York, le Louvre Abu Dhabi ou encore l’Arab Museum of Modern Art de Doha, l’a imaginé : «Le projet a vu le jour de façon très organique : puisque la villa Empain avait accueilli plus de 200 créateurs en résidence en cinq ans, l’idée est venue de leur offrir un espace, de faire un salon du multiple avec tous ses acteurs, à commencer par nos artistes résidents.» Tous les supports sont représentés : impressions offset, lithographies, gravures, sérigraphies, estampes, illustrations, céramiques, photographies… toujours conçues en séries limitées. Aux côtés des artistes résidents, des éditeurs internationaux, des galeries spécialisées et des institutions belges incontournables telles la fondation CIVA (Bruxelles) et le Centre de la gravure et de l’image imprimée (La Louvière) investissent la villa Empain le temps d’un week-end. Lors de la première édition, 600 œuvres s’étaient vendues, signe d’un engouement certain pour l’image imprimée, «pont entre les siècles et les civilisations», pour reprendre les mots de Louma Salamé.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne