Gazette Drouot logo print

La table, un art français. Du XVIIe siècle à nos jours

Publié le , par Sophie Humann

Pour sa première exposition d’hiver, le nouvel Hôtel départemental des Expositions du Var reçoit autour de tables françaises reconstituées avec un goût exquis par les deux commissaires, qui ont su rassembler quelque 440 objets emblématiques des collections d’arts décoratifs, dont certains sont présentés pour la première...

Manufacture Cyfflé, Léda et le Cygne, terre de Lorraine, bois et métal , Lunéville... La table, un art français. Du XVIIe siècle à nos jours
Manufacture Cyfflé, Léda et le Cygne, terre de Lorraine, bois et métal , Lunéville vers 1765-1780, Palais des ducs de Lorraine, Musée lorrain, Nancy. © N. Lacroix CD83

Pour sa première exposition d’hiver, le nouvel Hôtel départemental des Expositions du Var reçoit autour de tables françaises reconstituées avec un goût exquis par les deux commissaires, qui ont su rassembler quelque 440 objets emblématiques des collections d’arts décoratifs, dont certains sont présentés pour la première fois. Chantal Meslin-Perrier, qui a œuvré longtemps à la tête du musée Adrien-Dubouché de Limoges, et Pierre Provoyeur, ancien sous-directeur de la politique des musées de France, ont travaillé plus de trois ans pour réunir cet ensemble. Les objets sont présentés selon leurs fonctions, dans un parcours chronologique qui permet de mesurer l’évolution des goûts, des mœurs et des techniques, du tranchoir en étain du XVe siècle, au service Angles, dessiné par Jean-Pierre Caillères pour Gien, des premières fourchettes à quatre dents du XVIIe siècle au service Mood, icône du design contemporain, créé par Alexandre Huin pour Christofle… La scénographie est particulièrement soignée, chaque salle possédant sa couleur et ses décors propres à rehausser l’éclat de l’argent, souligner la délicatesse des teintes, des formes, ou, au contraire, en sublimer les lignes épurées. Parmi les œuvres les plus spectaculaires, une fontaine de table (vers 1765-1780) en terre, bois et métal appartenant au Musée lorrain de Nancy, où Léda et son cygne trônent au centre d’un petit temple coiffé. À partir d’une maquette 3D, Quentin Dufour et Edward Noonan sont parvenus à reconstituer en vidéo le fonctionnement de ses jeux d’eau de poupée. Le clou de l’exposition est sans doute ce surtout Dauphin en bronze argenté et verre de 1925, avec ses deux bouts de table éclairés à l’électricité, chef-d’œuvre art déco signé Luc Lanel, Louis Süe et André-Charles Mare pour Christofle. « Trouvé par son directeur, Guy Tosato, dans les réserves du musée de Grenoble, il y dormait depuis 1949, précise Pierre Provoyeur. Grâce, en grande partie, au département du Var, il a pu être restauré, et n’attend plus qu’une nouvelle destination au sein des musées français… peut-être à celui des Années Trente de Boulogne Billancourt ? »

Hôtel départemental des Expositions du Var,
1, bd Maréchal Foch, Draguignan (83), tél. 
: 04 83 95 34 08.
Jusqu’au 6 mars 2022.
www.hdevar.fr
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne