La grâce de Nattier

Le 01 juillet 2021, par Philippe Dufour
 

En «after sale», ce visage souriant a fini par séduire un amoureux du siècle des Lumières, qui en a offert 124 000 €… Il s’agit du Portrait de Marie-Geneviève Gaudart de Laverdine, peint en 1734 par Jean-Marc Nattier (1685-1766), un tableau – dans son cadre en bois sculpté et doré d’époque Louis XV – qui avait été présenté par la maison Rouillac OVV à la Garden Party du dimanche 6 juin, à Montbazon (cabinet Turquin). Inédite, l’œuvre avait été conservée depuis l’origine dans la famille du modèle (voir l'article De Rubens à Monet, itinéraire de la 33e Garden Party de la Gazette n° 21, page 130). Marie-Geneviève Gaudart de Laverdine est ici vêtue en vestale, travestissement souvent utilisé par Nattier.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne