Gazette Drouot logo print

La collection Ulmann, un long fleuve de papier

Publié le , par Anne Doridou-Heim

Les pépites de la collection Ulmann, riche de près de mille dessins, n’ont pas échappé aux spécialistes.

La collection Ulmann, un long fleuve de papier
Adriaen Pietersz Van de Venne (1589-1662), Projet pour le frontispice du «Sinne-en Minnebeelden» de 1618, plume et encre brune, lavis brun passé au stylet, 1616, 19,3 14,7 cm.
Adjugé : 44 950 

Le titre du catalogue était en soi tentant : «Collection Ulmann – Mille dessins, de Giulio Romano à Maurice Denis». Lors d’un Focus (voir l'article Les dessins de la collection Jacques et Colette Ulmann de la Gazette n° 4, page 20), nous avions levé le voile sur cet ensemble embrassant les siècles et compulsivement réuni par un couple de médecins de la région parisienne. Deux journées de vente ont été nécessaires pour le disperser, ce qui a abouti à un produit total de plus de 1 M€. Les feuilles des écoles du Nord ont suscité un grand intérêt, et tout d’abord le projet d’Adriaen Pietersz van de Venne pour le frontispice du Sinne-en-Minnebeelden (ou Livre des emblèmes) du poète Jacob Cats (1577-1660), qui fut publié en 1618 aux Pays-Bas. 44 950 € étaient déposés aux pieds d’Atlas (voir page de droite). Frans Snyders, auteur d’une appétissante Nature morte avec femme portant un plat (reproduite ci-dessus) à la plume et encre noire, retenait 35 560 €. Cette œuvre sur papier est préparatoire à un tableau conservé dans une collection privée suisse – il est intéressant de noter les nombreuses variantes entre les deux. 30 480 € récompensaient ensuite une illustration de l’épisode mythologique connu mettant en scène Diane et Actéon (plume et encre brune, 19 30 cm), due à Hieronymus Wierix (1553-1619). Avec le sens de la minutie qui le caractérise, le Flamand traduit ici le moment où la déesse, surprise dans son bain par le chasseur et pour le moins furieuse, le transforme en cerf. Puis venait Victor Hugo (1802-1885) avec cinq dessins dans un montage, associant une Façade d’hôtel particulier, une Porte du salon des tapisseries communiquant avec la salle des billards, Deux chapelles, une Architecture et une Empreinte dentelle dans laquelle l’écrivain dessinateur, comme à son habitude, fait jaillir des motifs de taches d’encre avant de les relier entre elles par des traits de plume énergique… et la composition fusait pour 31 750 €. Au chapitre des dessins du XIXe siècle, on signalera encore les 26 670 € d’un Caprice architectural animé (32 43 cm) de Michel-Ange Challe (1718-17, lui aussi à la plume et à l’encre noire, avant de conclure sur un dessin plein d’humour d’un Frantisek Kupka (1871-1957) encore figuratif. Titrée Bons citoyens (56 43 cm), cette œuvre fait se croiser deux processions, celle d’un enterrement et celle d’un mariage : une rencontre à 22 860 €.
 

Frans Snyders (1579-1657), Nature morte avec femme portant un plat, plume et encre brune sur trait de crayon noir, 25 x 40 cm. Adjugé : 35
Frans Snyders (1579-1657), Nature morte avec femme portant un plat, plume et encre brune sur trait de crayon noir, 25 40 cm.
Adjugé : 35 560 
jeudi 10 février 2022 - 14:00 (CET) - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 75009
Beaussant Lefèvre & Associés
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne