La beauté du geste au musée nationale de Céramique

Le 30 juin 2020, par Jean-Louis Gaillemin
François-Xavier Lalanne (1927-2008), bar «Autruches» 1970-1979, biscuit de porcelaine, métal,
manufacture nationale de Sèvres.

© Photo : Gérard Jonca/Sèvres Manufacture et musée nationaux

En présentant en 2015 l’exposition « De Sèvres à la cinquième avenue, la porcelaine française à la Frick Collection », Charlotte Vignon imaginait-elle qu’elle allait quitter la cinquième avenue cinq ans plus tard, après une brillante carrière américaine (musée de Cleveland, Metropolitan et Frick Collection) pour rejoindre Sèvres ? La nouvelle directrice du musée a voulu célébrer fin juin la réouverture du musée, avec l’inauguration de la deuxième séquence de « La beauté du geste », exposition organisée par Laurence Tillard et Damien Lucas, évoquant l’importance des techniques et des savoir-faire conservés à la manufacture. Pour Charlotte Vignon, « le dialogue entre le musée et la manufacture est essentiel pour la création contemporaine. Il faut que les artistes invités puissent s’initier à nos pratiques et les situer dans leur contexte historique et esthétique ». De la « jatte téton » de la laiterie de Rambouillet, moulée – selon la légende – sur le sein de Marie-Antoinette, à la sphinge multimammaire de Louise Bourgeois (Nature Study), du bar «Autruches» des Lalanne aux vases anthropomorphes de Pascal Convert, l’exposition multiplie rapprochements et dialogues. Mettant l’accent sur « le dessin et le design », la peinture et l’usage de l’or, elle rappelle aussi la tradition peu connue des meubles en porcelaine. Comme l’avait déjà fait Bertrand Lavier avec son canapé aux lèvres pulpeuses de Mae West –hommage au célèbre sofa de Salvador Dalí –, les designers sont invités à toutes les audaces. Dans la lignée des commodes néoclassiques revêtues de plaques de porcelaine aux motifs de fleurs comme celle du comte d’Artois, signée Dester, Nathalie du Pasquier proposait en 1996 sa « Boîte à ranger les lettres », dans l’esprit de Memphis, tandis que le duo Doshi Levien renouvelait le genre du cabinet avec des compositions aux ironiques allusions stylistiques.

Musée national de Céramique,
2, place de la Manufacture, Sèvres, tél. 
: 01 46 29 22 05.
Jusqu’au 31 décembre 2020.
www.sevresciteceramique.fr
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne