L’Outsider Art Fair réveille New York

Le 28 janvier 2021, par Agathe Albi-Gervy

Malgré la persistance de la pandémie sur le sol américain, la foire d’art outsider, brut et autodidacte a décidé de maintenir son édition 2021.

George M. Silsbee, Jupiter, vers 1891, encre sur papier.
Courtesy of Ricco/Maresca Gallery, New York.

Début janvier, Expo Chicago avait annoncé annuler la sienne, prévue du 8 au 11 avril. L’Outsider Art Fair a, quant à elle, ouvert les portes de sa 29e édition le 28 janvier, jusqu’au 7 février. L’événement se tient à travers deux canaux : d’une part, une plateforme numérique, d’autre part, des expositions dispersées dans différentes adresses de Manhattan. Habitué en temps normal aux vastes allées sur parquet ciré du Metropolitan Pavilion, il invite cette année les visiteurs à se déplacer dans cinq lieux de la Grosse Pomme, offrant ainsi sept expositions temporaires. Salon 94 Freemans propose par exemple «Terrain sémiotique : l’art d’Australie et de Nouvelle-Zélande», figurant notamment les travaux de trois artistes aborigènes : Yukultji Napangati, Warlimpirrnga Tjapaltjarri et Mantua Nangala. La Shin Gallery programme pour sa part trois expositions, consacrées l’une à des artistes afro-américains du Deep South, une autre à la Daniel Collection et une dernière à des artistes autodidactes. La galerie d’Andrew Edlin, organisateur de la foire, s’intéresse à l’abstraction chez les autodidactes, tandis que Hirsch & Adler prend son pendant, la figuration. À ce programme s’ajoute l’exposition des Electric Lady Studios, consacrée aux dessins du musicien et compositeur californien Daniel Johnston, disparu en 2019 à 58 ans. Quant au site Internet de la foire, il offre aux internautes une Online Viewing Room permettant aux habituels exposants internationaux de présenter leur travail et défendre leurs artistes. Parmi eux figurent les vétérans américains Carl Hammer, American Primitive, Cavin-Morris, Fleisher Ollman Gallery ou Ricco/Maresca Gallery. Les enseignes Polysémie et Pol Lemétais y représentent le marché français de l’art outsider.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne