L’or du Transvaal

Le 04 janvier 2018, par Anne Doridou-Heim
The Goldsmiths and Silversmiths Company Limited, 112 Regent Street, Londres, 1903, coffret à bijoux en or jaune, marbre cipolin à sulfures et émail peint polychrome à sujet de vues d’Afrique du Sud, 22 x 24 x 18 cm.
Adjugé : 74 240 €

Ce coffret témoignait d’une histoire fabuleuse, celle des mines d’or du Transvaal, découvertes et exploitées à partir de 1886. Depuis lors, l’Afrique du Sud est le plus grand fournisseur au monde du précieux métal et Johannesburg, la cité de l’or, située au cœur du fameux Witwatersrand, littéralement le «récif de l’eau blanche». Pour remercier de ses bons et loyaux services M. Georges Rouliot, un Français chevalier de la Légion d’honneur et président entre 1897 et 1902 de la Chambre des mines du Transvaal, ladite chambre fit réaliser par la maison d’orfèvrerie The Goldsmiths and Silversmiths Company Limited (voir Gazette n° 43 du 8 décembre, page 68), sise à Londres dans la très chic Regent Street, ce coffret à bijoux en or jaune évidemment , mais encore en marbre cipolin à sulfures et orné de six plaques émaillées, représentant des vues de cette région de l’Afrique. Pour accentuer le côté exotique de l’objet, quatre autruches et des arums en flanquent les angles. Cette pièce absolument unique, d’un poids brut de 2 830 g, racontait un petit bout de cette découverte à 74 240 €. Un dernier détail renvoyait un écho tranchant avec tout ce luxe : trois figures étaient sculptées sur le couvercle, dont celle d’un mineur représenté tout juste vêtu d’un pagne. En effet, afin d’éviter les vols et en raison de la chaleur épouvantable, ces travailleurs, pauvres hères venus de tout le pays, étaient envoyés au fond pratiquement nus.

vendredi 15 décembre 2017 - 13:30 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75009
Gros & Delettrez
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne