Gazette Drouot logo print

L'ode aux vivants du musée d’ethnographie de Genève

Publié le , par Armelle Fémelat
« Mobiliser tous nos sens pour mieux appréhender le vivant », voilà à quoi nous invite la directrice du musée d’ethnographie de Genève, Carine Ayelé Durand. Le temps d’une exposition émaillée d’objets anciens, d’enquêtes sur le terrain et de créations contemporaines. Le parcours s’ouvre sur la notion de paradis perdu, commune...
Sinibaldo Scorza (1589-1631), Orphée charmant les bêtes sauvages, Italie, vers 1615,... L'ode aux vivants du musée d’ethnographie de Genève
Sinibaldo Scorza (1589-1631), Orphée charmant les bêtes sauvages, Italie, vers 1615, huile sur toile (détail), collection particulière, Gênes.
DR

 
« Mobiliser tous nos sens pour mieux appréhender le vivant », voilà à quoi nous invite la directrice du musée d’ethnographie de Genève, Carine Ayelé Durand. Le temps d’une exposition émaillée d’objets anciens, d’enquêtes sur le terrain et de créations contemporaines. Le parcours s’ouvre sur la notion de paradis perdu, commune à toutes…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous