L’Observatoire : un premier semestre historique pour l’Allemagne

Le 15 juillet 2021, par Vanessa Schmitz-Grucker

Côté enchères, l’Allemagne réitère ses records de 2020, année où elle signait le meilleur exercice de son histoire.

 Courtesy Ketterer Kunst

En ce début d’année 2021, sa croissance se base sur des ventes en ligne d’une rare performance, sur une terre où Christie’s, Sotheby’s et Phillips n’avaient jamais pu, jusqu’à aujourd’hui, s’implanter. Le pays se classe ainsi à la cinquième place du classement provisoire d’Artprice par produit de ventes. Avec 31 % de parts du marché, Ketterer – qui possède six antennes sur le territoire allemand – s’y impose comme la première maison de ventes, devant Grisebach (18 %) et Van Ham (14 %). C’est d’ailleurs elle qui enregistre la meilleure vente en Allemagne cette année, pour Doppelspindel-Rot d’Ernst Wilhelm Nay : le 18 juin dernier, elle l’adjugeait près de 2,7 M€. Revers du succès, Sotheby’s débarque à Cologne en septembre, où elle affrontera deux opérateurs historiques, Lempertz et Van Ham.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne