L’Observatoire : petit chiffre pour ventes XXL

Le 26 mars 2021, par Vanessa Schmitz-Grucker

2020 a connu deux ventes aux enchères supérieures à 50 M$. Malgré une année compliquée, Sotheby’s a adjugé en ligne un triptyque de Francis Bacon pour 84 600 000 $, tandis qu’un Wu Bin passait sous le marteau à 76 100 000 $ chez Poly Auction à Pékin.

Le Portrait du jeune homme tenant un médaillon de Botticelli est devenu la plus chère peinture du maître italien.

Sotheby’s a adjugé en ligne un triptyque de Francis Bacon pour 84,6 M$, tandis qu’un Wu Bin passait sous le marteau à 76,1 M$ chez Poly Auction à Pékin. Mais «deux», c’est aussi le nombre de coups de marteau marquants qu’enregistre déjà 2021. En trois mois, deux œuvres ont passé la barre des 50 M$. Le Portrait du jeune homme tenant un médaillon de Botticelli est devenu le même jour la plus chère peinture du maître italien ainsi que le plus cher portrait au monde en étant adjugé 76,2 M$. L’autre record concerne une œuvre d’art numérique : Everydays : the first 5000 Days, de Beeple, a été acquise pour 69,3 M$ Vignesh Sundaresan.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne