L’Observatoire : New York, première place des collectionneurs

Le 26 novembre 2020, par Agathe Albi-Gervy

 Selon le New York Art Market Report, étude menée par Clare McAndrew publiée le 18 novembre, la Grosse Pomme demeure l’épicentre du marché de l’art contemporain.

 

La première place du marché global peut s’appuyer sur son réseau de collectionneurs et d’institutions, l’un des plus puissants au monde – on estime qu’au moins la moitié des trois mille plus grands collectionneurs y résident. Ces New-Yorkais dépensent en moyenne 759 000 $ dans l’art chaque année, 76 % d’entre eux réalisant toutes leurs acquisitions, ou presque, via des galeries et des marchands. En 2020, 90 % ont visité les plateformes digitales des foires, mais seuls 20 % y ont finalisé une acquisition. L’art contemporain règne en maître dans ces collections : 80 % des œuvres conservées sont signées d’artistes vivants. nyartmarket.independenthq.com

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne