L’Observatoire : Louise Bourgeois, reine de la Frieze

Le 13 mai 2021, par Vanessa Schmitz-Grucker

La Frieze New York vient tout juste de fermer ses portes que déjà circulent les premiers chiffres concernant les œuvres vendues. Louise Bourgeois a créé l’événement dès les premières heures de l’ouverture.

Copyright : Frieze New York, 2021

Hauser & Wirth a vendu son Blind Man’s Bluff (1984) pour 1 M$. D’après Artnet, Hauser & Wirth pourrait d’ailleurs être le grand gagnant de cette première Frieze «post-pandémie» : la galerie a également cédé une peinture de George Condo, The Drifter (2021), pour 800 000 $. Si la plupart des transactions ont eu lieu avant l’ouverture, les galeristes en ont conclues de belles en direct. Juste derrière Hauser & Wirth, David Zwirner lui aussi avait misé sur une femme : les peintures de Dana Schutz, exécutées spécialement pour l’occasion, se sont échangées entre 700 000 et 900 000 $.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne