L’Observatoire : le street art monte vite

On 07 November 2019, by Agathe Albi-Gervy
 

Et si la bombe acrylique devenait l’égale de l’huile ? En tout cas, après s’être penché sur les performances du street art en salles de ventes, Artprice met en lumière une évolution certaine de ce jeune marché dont le dynamisme a été prouvé fin septembre à l’Hôtel Drouot, où était hébergée la foire spécialisée District 13 Art Fair. À l’échelle mondiale, les œuvres du très médiatisé Kaws ont totalisé 90,3 M$ depuis le début de l’année, frôlant Jean-Michel Basquiat et ses 94 M$ de produit de ventes. À noter aussi, Compro Logo Existo #9, peinture de l’artiste Vhils, a augmenté sa valeur de 150 % entre son adjudication à 25 150 $ chez Artcurial, en 2008, et sa cession pour 62 400 $ en avril 2018 par la même maison. En 2019, 413 œuvres de Banksy sont déjà apparues en salles des ventes, trente-trois d’entre elles ayant été annoncées sur le site d’Artprice. Avant 2005, aucune n’avait été présentée aux enchères.

Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe