facebook
Gazette Drouot logo print

L’Observatoire : le retour de Julie Mehretu aux enchères

Le 17 juin 2021, par Vanessa Schmitz-Grucker

La peintre américaine d’origine éthiopienne Julie Mehretu a opéré un retour en salle des ventes remarqué.

L’Observatoire : le retour de Julie Mehretu aux enchères
Le 14 mai dernier, l’aquatinte Achille s’est vendue pour 50 000 $.

Elle avait intégré le top 10 des artistes femmes en 2019, mais la crise sanitaire étant passée par là, ses toiles avaient quasiment disparu du marché. La peintre américaine d’origine éthiopienne Julie Mehretu a opéré un retour en salle des ventes remarqué : chez Christie’s, le 14 mai dernier, son aquatinte intitulée Achille (2015) s’est vendue pour 50 000 $. L’estimation pour cette estampe ne dépassait pas les 14 000 $. L’artiste est encore loin de rattraper sa cote de 2019 : alors qu’elle atteignait la 15e place selon Artprice, elle n’est, pour l’instant, qu’à la place 3039 de son classement provisoire. Le retour de la demande est toutefois attesté. Ses œuvres s’adjugent dans 68 % des cas aux États-Unis. Le reste de son marché est partagé entre le Royaume-Uni (16 %), Hong Kong (10 %) et le Qatar (5 %).

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne