L'Observatoire : la vague Henri Taylor, star de la scène californienne

Le 06 février 2020, par Agathe Albi-Gervy

Dernier artiste à avoir intégré l’écurie d'Hauser & Wirth, le peintre californien, star de la scène contemporaine de Los Angeles, continuera cependant de collaborer avec sa galerie historique, Blum & Poe.

 

Il est le dernier artiste à avoir intégré l’écurie de la méga-galerie Hauser & Wirth. Encensé par les critiques et les curateurs, le peintre californien, star de la scène contemporaine de Los Angeles, continuera cependant de collaborer avec sa galerie historique, Blum & Poe. Depuis une décennie, la cote de cet artiste, né en 1958, ne cesse d’exploser. Parmi ses collectionneurs figurent François Pinault, les Rubells et Peter Brant. Son record ? 975 000 $, atteint le 14 novembre 2018 chez Sotheby’s New York pour son tableau I’ll Put a Spell on You, daté de 2004. Soit quatre fois son estimation haute. Six de ses dix adjudications les plus élevées ont été enregistrées en 2019. Leur valeur s’aligne globalement avec les prix de son premier marché : selon Artnet, ses œuvres variant entre 100 000 et 300 000 $ pour les plus récentes, tout en atteignant les 850 0000 $ pour les plus anciennes.