L’Observatoire : L’Armory Week

Le 19 mars 2020, par Agathe Albi-Gervy
 

Chaque année, la foire new-yorkaise lance le marché de l’art contemporain américain. Malgré la menace qu’a représenté le coronavirus, la Grosse Pomme est restée stable et optimiste, en maintenant tous les événements prévus. Selon Artprice, l’artiste le plus performant à New York au cours de l’Armory Week a été le Japonais Yoshitomo Nara, dont le produit de ventes a atteint 2,2 M$. Autre artiste dans la lumière : Eddie Martinez, peintre américain né en 1977, dont six toiles ont été adjugées aux enchères à New York la semaine dernière. Sa cote s’est envolée en 2019, après qu’il eut rejoint l’écurie de Perrotin.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne