L’Observatoire : Gerald Chukwuma en pleine ascension

Le 21 janvier 2021, par Agathe Albi-Gervy

Né au Nigeria en 1973, diplômé de l’Université du Nigeria, où il rencontre El Anatsui, Gerald Chukwuma est aujourd’hui considéré comme l’un des artistes les plus dynamiques de son pays.

Untitled 2016, vendu 3750 £ en octobre 2018, par Bonhams à Londres.

Ses sculptures à grande échelle sont exposées au Ghana, au Cameroun, en France, aux Pays-Bas, au Danemark, en Turquie et aux États-Unis. Comme le rappelle Artprice, ses œuvres intègrent le circuit des enchères il y a dix ans. Chaque année depuis 2010, la ArtHouse Contemporary, centre d’art de Lagos, soumet au marteau une ou deux de ses œuvres, construisant ainsi sa cote officielle, culminant autour de 15 000 $ pour les plus grandes de ses créations en bois brûlé. Si aucune vente n’a fait figurer son nom en 2020, les maisons Bonhams et Piasa l’ont défendu respectivement en 2018 et 2019. Sur ses seize œuvres vendues aux enchères depuis 2009, dix (soit 63 %) se situent dans la fourchette des 5 000/10 000 $.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne