Gazette Drouot logo print

L’impossibilité mémorielle de réduire le débarquement en Normandie en un spectacle immersif

Publié le , par Vincent Noce
L’Histoire peut-elle se laisser entraîner par le spectacle ? À l’approche du 80e anniversaire du Débarquement, les descendants des hommes du commando Kieffer reposent avec lucidité cette question. Il n’y a plus de survivant parmi les 177 soldats de cette unité des Forces françaises libres enrôlée dans les opérations du...
  L’impossibilité mémorielle de réduire le débarquement en Normandie en un spectacle immersif
 
L’Histoire peut-elle se laisser entraîner par le spectacle  ? À l’approche du 80 e anniversaire du Débarquement, les descendants des hommes du commando Kieffer reposent avec lucidité cette question. Il n’y a plus de survivant parmi les 177  soldats de cette unité des Forces françaises libres enrôlée dans les opérations du 6 juin sous les ordres de Philippe Kieffer. Mais, dans une tribune publiée par Le Monde , trente-quatre de leurs héritiers ont condamné « l’outrage à la mémoire » incarné par le projet d’installer près de Caen un spectacle son et lumière baptisé «Normandy Memory». Ils dénoncent une mise en scène sensationnaliste,…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous