facebook
Gazette Drouot logo print

Johnny et Cloclo, idoles des Sixties forever

Le 25 octobre 2018, par Anne Doridou-Heim

Si Dieu était un fumeur de havanes, Johnny Hallyday, lui, préférait les Gitanes sans filtre. Un paquet de cigarettes terminé par la star le 28 mai 1996 à 15 h 30 très précisément, accompagné du dernier mégot consommé le tout récupéré par un fan à 15 h 31 ! , étaient adjugés à 319 €. Un lot moins anecdotique qu’il n’y paraît…

Johnny et Cloclo, idoles des Sixties forever
Blouson de cuir blanc, brodé d’arabesques en coton noir, porté par Johnny Hallyday (1943-2017) sur la célèbre photographie de groupe de Salut les copains prise par Jean-Marie Périer en 1966.
Adjugé : 12 122 €

Si Dieu était un fumeur de havanes, Johnny Hallyday, lui, préférait les Gitanes sans filtre. Un paquet de cigarettes terminé par la star le 28 mai 1996 à 15 h 30 très précisément, accompagné du dernier mégot consommé le tout récupéré par un fan à 15 h 31 ! , étaient adjugés à 319 €. Un lot moins anecdotique qu’il n’y paraît puisque, ainsi que le confiait l’heureux nouveau propriétaire, «c’est de l’émotion pure que j’ai achetée». Il traduisait surtout l’extraordinaire engouement d’un public pour son chanteur, passion renforcée depuis son décès, le 9 décembre 2017. La date de cette vente ne pouvait mieux tomber, puisqu’elle suivait d’un jour la sortie dans les bacs de son album posthume, Mon pays c’est l’amour (300 000 exemplaires vendus dès les premières vingt-quatre heures). À Drouot, les fans avaient le choix parmi près de quatre-vingts lots touchant à leur idole. Ils ne boudaient pas leur plaisir et se lâchaient à 25 520 € pour une veste bleue siglée Saint Laurent, portée en 1971, moyennant 12 122 € pour le blouson porté sur la célèbre photo de Jean-Marie Périer pour Salut les copains (reproduit ci-contre), prise le 12 avril 1966, ou encore à 9 570 € pour le perfecto en cuir de la tournée «USA Tour 90». Claude François (1939-1978) ne se laissait comme d’habitude pas distancer, recevant 9 570 € aussi, mais pour un pantalon de scène bleu, 8 166 € pour une veste de costume en tergal rouge, portée en 1972, et 2 552 € pour une paire de lunettes de soleil. Par le nombre de reliques proposées et les résultats obtenus, Johnny et Cloclo faisaient salle comble et assuraient le spectacle. Gageons qu’il ne s’agit pas de leur dernière tournée aux enchères…

chanson française, disques, tenues de scène, affiches, objets personnels, manuscrits
samedi 20 octobre 2018 - 14:00 (CEST) - Live
Salle 14-15 - Hôtel Drouot - 75009
Coutau-Bégarie
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne