Jeux de Puces sur le web

Le 30 juin 2017, par Maïa Roffé

Lancée en mai 2016 sur eBay, la place de marché en ligne Puces de Paris Saint-Ouen peine à s’imposer face à ses concurrents et se heurte à la dispersion des marchands des Puces.

© RIAD KNEIFE

Le bilan est contrasté. Un an après son lancement, le portail Puces de Paris Saint-Ouen sur eBay.fr compte seulement cinquante vendeurs actifs ayant généré un chiffre d’affaires de plus d’1 M€ depuis l’ouverture, selon François Bourgoin, directeur des vendeurs professionnels et des partenariats d’eBay France. Fruit d’un partenariat exclusif de trois ans entre la place de marché en ligne eBay France et l’Association de développement et promotion des Puces de Paris Saint-Ouen, présidé par le marchand Nicholas Moufflet, la plate-forme mise en place le 27 mai 2016 propose aux brocanteurs, antiquaires et marchands d’art une boutique en ligne, qui prolonge leur boutique physique aux Puces, celles-ci n’étant ouvertes que les samedi, dimanche et lundi. «Nous leur proposons gratuitement durant un an une boutique premium d’une valeur de 260 € hors taxe par mois en contrepartie d’une commission de 6,5 % sur la vente des objets», explique François Bourgoin. «Cela nous donne une visibilité internationale, nous permettant de toucher le public américain des Puces, qui se raréfie depuis deux ans en raison des attentats, et d’accompagner la tendance croissante du marché de l’art en ligne», déclare l’antiquaire art déco Gérard Tatin, du marché Biron. Ce dernier se dit satisfait du nouveau service apporté par la plate-forme depuis deux mois, qui lui permet de connaître le nombre de clics effectués sur une pièce et de réorienter son offre en conséquence. Tout comme Régis Besse, de la galerie Verdeau, spécialisé dans les photographies anciennes, les images rares et de collection, dont la boutique eBay représente un quart du chiffre d’affaires. «La page sur eBay reste une vitrine. On me trouve grâce à la plate-forme en ligne, mais on m’achète des pièces parce que j’existe physiquement aux Puces, ce qui me donne une légitimité», nuance-t-il.
Une profusion de sites
Reste que, malgré tous ces avantages, le portail Puces de Paris Saint-Ouen sur eBay.fr se heurte à la dispersion des acteurs. Ainsi les quinze marchés des Puces sont-ils dotés de leur propre site internet (Biron, Dauphine, Jules Vallès, Malassis…). Le seul site web du marché Paul-Bert - Serpette, redynamisé depuis son acquisition par le P-DG de Studyrama Jean-Cyrille Boutmy, en 2014, met en ligne chaque week-end de nouveaux objets provenant de ses 350 antiquaires, même s’il n’est pas possible d’acheter en ligne. Le site marchand Proantic réunit plus de 900 antiquaires, dont 81 des Puces de Paris Saint-Ouen, exposant leurs objets sur des galeries en ligne, pour un coût de 432 € TTC par an. Et la place internationale de marché en ligne 1stdibs propose à la vente des antics provenant de 51 marchands sélectionnés du Paris Flea Market (le marché aux Puces), moyennant 350 € TTC par mois et une commission de 15 % jusqu’à 23 500 €. ebay s’est lancé en octobre dernier sur le même créneau que ce dernier avec eBay Collective, en partenariat avec le magazine Architectural Digest, après s’être fait une place sur le marché des ventes live de maisons de ventes, aux enchères, dont celles de Sotheby’s. Mais le site américain a encore fort à faire pour conquérir le marché très concurrentiel des Puces en ligne. 

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne