Jean-René Delaye, le marché de l’art parisien perd l’un des siens

Le 16 septembre 2021, par Ivane Payen

Lecteur assidu de La Gazette, il l’attendait fébrilement chaque vendredi. Jean- René Delaye est décédé le 30 août dernier, à Paris.

DR

Né dans une famille de collectionneurs et d’antiquaires, il est initié au monde de l’art par ses oncles Henri et Armand. À leurs côtés, il devient à son tour antiquaire. Dans ce milieu de passionnés, il fait la connaissance de Madeleine Jourdan-Barry, qui lui fait découvrir l’art nouveau et l’art déco, dont il deviendra un grand spécialiste. Ensemble, ils ouvrent la boutique Yesterday, rue Saint-Honoré. Il travaillera également aux Puces de Saint-Ouen, mais aussi à Drouot avec la maison Poulain - Le Fur. C’est avec celle-ci qu’il officiera sur l’une de ses plus grandes ventes, celle du château de Groussay, en 2001, en collaboration avec Sotheby’s. Il est alors appelé à rejoindre l’équipe française de la maison américaine, pour laquelle il fonde le département Arts décoratifs du XXe siècle. Il y restera jusqu’en 2008. Parmi les autres trophées de la carrière de Jean-René Delaye, il faut citer les ventes dédiées aux collections du baron de Redé et à celle, art déco, de Karl Lagerfeld.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne