facebook
Gazette Drouot logo print

Jean-Paul Laurenchet, gastronomie et œnologie

Le 07 mars 2019, par Claire Papon et Anne Foster

Avoir plusieurs passions nécessite du temps, de la patience et de l’énergie. Jean-Paul Laurenchet est relieur ; il reprend l’atelier paternel dans les années 1970, travaille pour des bibliothèques universitaires ou municipales et une belle clientèle de particuliers. Ses loisirs, notamment sa retraite, sont tout aussi occupés…

Jean-Paul Laurenchet, gastronomie et œnologie
Pierre Viala (1859-1936) et Louis Ravaz (1863-1937), Revue de viticulture, organe de l’agriculture des régions viticoles, Paris, 1894-1939. Ensemble de 90 volumes grand in-8o ; reliure en toile verte moderne.
Estimation : 4 000/5 000 

Avoir plusieurs passions nécessite du temps, de la patience et de l’énergie. Jean-Paul Laurenchet est relieur ; il reprend l’atelier paternel dans les années 1970, travaille pour des bibliothèques universitaires ou municipales et une belle clientèle de particuliers. Ses loisirs, notamment sa retraite, sont tout aussi occupés par la quête d’ouvrages, en premier lieu sur l’œnologie et sur la gastronomie, et par la reliure des livres de sa propre bibliothèque. Une des vedettes de cet ensemble sont ces quatre-vingt-dix volumes, habillés de toile verte par ses soins, de la collection quasi complète d’une revue viticole publiée de 1893 à 1948, avec une interruption entre 1940 et 1945. Cet ensemble est complet des deux mille livraisons s’échelonnant du 23 décembre 1893 au 29 juin 1939. La revue a été fondée par deux éminents ingénieurs agronomes de l’université de Montpellier : Pierre Viala et Louis Ravaz. En 1885, ils identifièrent la forme sexuée, la téléomorphe, du champignon responsable du black rot de la vigne, Guignarda bidwellii. Autre lot phare, cette fois au chapitre gastronomie : un exemplaire de l’édition originale de La Cuisine artistique. Études de l’école moderne, Paris, 1872-1874, par Urbain-Dubois (1818-1901), soit deux volumes illustrés chacun de cinquante-deux planches, le second comportant à la fin vingt-huit planches pour l’appendice du froid et de la pâtisserie. «L’ensemble de ce livre représente donc tout à la fois, dans son expression la plus élevée, et le fond pratique et le côté artistique du métier », affirme en conclusion de sa préface, Urbain-Dubois, cuisinier du prince Orlov et de Guillaume Ier, roi de Prusse et empereur d’Allemagne…

livres anciens et modernes, gastronomie et œnologie
mardi 12 mars 2019 - 14:15 (CET) - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 75009
Binoche et Giquello
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne