Gazette Drouot logo print

Jean Jouvenet prend son envol

Publié le , par Sophie Reyssat
Vente le 31 octobre 2021 - 10:30 (CET) - Hôtel des ventes du Château, 13, avenue de Saint-Cloud - 78000 Versailles

Les putti du décorateur de Louis XIV donnent le ton d’une dispersion enlevée, fidèle aux classiques.

Jean Jouvenet (1644-1717), Deux Putti volant, toile ovale dans un cadre en bois doré... Jean Jouvenet prend son envol
Jean Jouvenet (1644-1717), Deux Putti volant, toile ovale dans un cadre en bois doré du XVIIIe siècle, inscription «peint par Jouvenet» et «n° 49», 60,5 75,5 cm.
Estimation : 8 000/10 000 

De la Haute Époque au XIXe siècle, l’éclectisme est au rendez-vous avec de séduisants classiques, comme une duchesse à fond de canne, d’époque Louis XV, sculptée d’ailes de chauves-souris, de treillages et de feuillages rocaille (8 000/10 000 €), et des pièces de charme à l’image de six tasses et soucoupes ornées d’animaux humanisés vêtus de kimonos par Vieillard, à Bordeaux, vers 1878-1880 (4 000/6 000 €). L’œuvre la plus ancienne sera une plaque en albâtre du XVe siècle montrant la Résurrection, sculptée en fort relief, et rehaussée d’or et de polychromie. L’arbre à trois branches en forme de bulbes, figuré en lieu et place de l’ange, est un motif employé par les artistes de l’école de York, en Angleterre, comme en témoignent des panneaux de retables conservés au musée de Cluny – musée national du Moyen Âge (10 000/15 000 €). Dans le ciel de Jean Jouvenet, deux putti ont remplacé les anges. Nous sommes au temps de Charles Le Brun, et l’Antiquité est à la mode. Le premier peintre de Louis XIV a remarqué le talent de l’artiste rouennais alors âgé de 17 ans, et l’a intégré à son atelier de décorateurs des Bâtiments royaux. Jouvenet a ainsi œuvré sur les chantiers de Versailles et des Tuileries dans les années 1670, avant de se tourner vers la grande peinture religieuse. Il excelle dans l’exécution des plafonds, qui lui permettent de jouer, comme ici, avec les effets de perspective. Il en a peint un grand nombre pour des hôtels particuliers parisiens, mais aussi pour le parlement de Bretagne, à Rennes, en 1695. D’espiègles bambins volettent ainsi au plafond du conseil de la Grand’Chambre, leurs voiles gonflées dans une ronde dynamique sur fond de nuages rebondis. Nos putti sont également à rapprocher de ceux qu’il a créés pour les allégories du printemps et de l’hiver, au Grand Trianon.

dimanche 31 octobre 2021 - 10:30 (CET) - Live
Hôtel des ventes du Château, 13, avenue de Saint-Cloud - 78000 Versailles
Osenat
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne