Jardin d’automne

Le 11 janvier 2018, par Anne Doridou-Heim
 

Le résultat de 100 000 € était tout rond, comme la forme de ce plat en laque rouge (diam. 32,4 cm), à décor sculpté en relief de deux oiseaux volant au-dessus de fleurs d’hibiscus. Un prix justifié par son époque, celle de l’empereur Yongle (1403-1424). C’est en effet sous la dynastie Ming, et tout particulièrement sous son régne, que quelques-uns des plus beaux laques chinois ont vu le jour, produits dans un atelier impérial, appelé «l’atelier des orchidées», situé dans l’aile nord-ouest du palais. L’hibiscus tenait son rôle : symbole de l’automne, il est aussi censé porter bonheur, richesse et gloire. Ce plat était cédé le vendredi 15 décembre chez L’Huillier & Associés (cabinet Portier & associés).

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne