facebook
Gazette Drouot logo print

Japonisant

Le 11 janvier 2018, par Anne Doridou-Heim

Toute la faune et la flore du Japon se retrouvait réunie par Eugène Rousseau et Félix Bracquemond sur un service de table édité à partir de 1866  et jusqu’en 1875  par la manufacture de Creil et Montereau. Le premier a fourni le dessin des formes, assez traditionnelles et inspirées de modèles rococo, et le second les eaux-fortes…

Japonisant
 

Toute la faune et la flore du Japon se retrouvait réunie par Eugène Rousseau et Félix Bracquemond sur un service de table édité à partir de 1866  et jusqu’en 1875  par la manufacture de Creil et Montereau. Le premier a fourni le dessin des formes, assez traditionnelles et inspirées de modèles rococo, et le second les eaux-fortes d’un grand nombre de motifs  de plantes, oiseaux, insectes et divers animaux regroupés en 28 planches , directement appliquées sur la faïence. Celui mis sur la table d’Ader, vendredi 15 décembre à Drouot (M. Froissart), n’était pas complet, mais tout de même conséquent et remportait 32 500 €. Le poète Mallarmé, séduit par cette réalisation, découverte lors de l’Exposition internationale de Londres en 1871, en parlait comme de «la plus belle vaisselle récente qu’il me soit donné de connaître».

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne