Jacqueline Martins, une galeriste brésilienne à Bruxelles

Le 29 octobre 2020, par La Gazette Drouot

En ouvrant le 15 octobre un espace à Bruxelles, la galeriste de São Paulo fait fi de la crise sanitaire en misant sur une programmation inaugurée par l’artiste Hudinilson Jr., jetant une passerelle entre le Brésil et l’Europe. 

Jaqueline Martins
© Courtesy Jaqueline Martins

Ce qui a déclenché votre vocation ?
Je crois vraiment en l’expérience intellectuelle que l’art procure ; et surtout, cela ne demande pas une énorme quantité de connaissances préalables, il suffit juste d’être curieux.

Mais si tout était à refaire, vous seriez…
En toute sincérité, je me sens en accord avec les décisions prises jusqu’à présent.

Votre dernier coup de cœur ?
Je viens de terminer Yves Klein by Himself : His Life and Thought de Klaus Ottmann (éditions Dilecta, ndlr). C’était incroyablement inspirant.

L’artiste ou l’objet d’art que vous aimeriez présenter ?
J’ai mes héros dans le monde de l’art : Franz Erhard Walther, Flávio de Carvalho, Carol Rama… Et mon rêve le plus cher serait de monter une exposition sous l’égide de Walter Zanini, l’un des conservateurs les plus importants au Brésil – il est celui qui a développé la scène artistique conceptuelle sous la dictature – et, bien sûr, Seth Siegelaub (galeriste new-yorkais ayant exposé Sol LeWitt et Lawrence Weiner, ndlr), également l’une de mes références majeures.

La phrase professionnelle que vous répétez souvent ?
Croire.

Vos projets ou prochains temps forts ?
Nous sommes impatients d’exporter notre programmation dans ce nouvel espace à Bruxelles. Nous souhaitons approfondir auprès du public européen la compréhension des pratiques contemporaines brésiliennes, qui sont résolument multidisciplinaires, en créant des liens entre nos artistes, des mouvements tels que le cinéma novo, la danse, la mode et la musique, et leurs équivalents en Europe.

Galerie Jaqueline Martins,
14, rue aux Laines, Bruxelles, tél. : + 32 387 16 49.
www.galeriajaquelinemartins.com.br
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne