Gazette Drouot logo print

Haches et bifaces à la pointe

Résultat 38 100 EUR
Publié le , par Anne Doridou-Heim
Vente le 28 septembre 2021 - 11:00 (CEST) - Salle 2 - Hôtel Drouot - 75009

Provenant de la vaste collection réunie par François Bigot, ces outils du temps d’avant fascinent toujours les amateurs.

France, Néolithique final. Hache à bords plats de type carnacéen en jadéite, portant... Haches et bifaces à la pointe
France, Néolithique final. Hache à bords plats de type carnacéen en jadéite, portant l’inscription «Soubise, Charente-Maritime», l. 21 cm.
Adjugé : 38 100 

Il a fallu deux jours pour disperser l’ensemble de bifaces, pointes de sagaie et de lance, poignards et autres haches réunis par François Bigot, un passionné des fouilles avant tout (voir l'article À la recherche de collections oubliées de la Gazette n° 33, page 37). La vente s’est conclue sur le produit total de 832 589 €. Certaines pièces étaient attendues au plus haut, et la statue-menhir anthropomorphe du Chalcolithique ouvrant la rubrique de la semaine parisienne (voir page 32 de la même Gazette), annoncée entre 15 000 et 20 000 €, n’a pas déçu en étant déposée à 25 640 €. En revanche, d’autres pierres créaient la surprise… C’était le cas d’un polissoir de hache à quatre rainures en quartzite beige (h. 37 cm), remontant au Néolithique (8000-3000 av. J.-C.) et qui recevait la plus haute enchère à 69 850 €. Le tir était réussi également pour la pointe de sagaie bipenne en os (l. 14,5 cm), datant du Paléolithique supérieur et qui touchait sa cible à 26 670 €, de même que pour le biface amygdaloïde en silex orange marbré, qui l’atteignait à 20 320 €. C’est encore cette hache à bords plats de type carnacéen d’une grande pureté, taillée dans la jadéite en France à l’époque du Néolithique final (2900-2150 av. J.-C.), qui tranchait 38 100 €. Cette collection raconte la longue évolution des outils fabriqués par l’homme : depuis les galets frappés l’un contre l’autre puis les bifaces permettant de couper, creuser et râcler, suivis des premiers couteaux et perçoirs, des armes de jet lancées par un propulsoir et enfin, au Néolithique, des outils en pierre polie, dont les haches et les pics de silex montés sur des manches en bois sont le fer de lance. En fin de vente apparaissait justement une hache cérémonielle en jadéite, fixée à un manche en bois recouvert de tissu (l. 62,5 cm) : la pièce retenait 12 179 € mais surtout, fabriquée en Nouvelle-Calédonie à la fin du XIXe ou au début du XXe siècle, semble être la cousine en ligne directe de ces productions des ères du passé.

mardi 28 septembre 2021 - 11:00 (CEST) - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 75009
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne