facebook
Gazette Drouot logo print

Grand XVIIIe

Le 08 mars 2018, par Philippe Dufour

Le XVIIIe siècle avait la cote dans cette vente de rentrée de l’Hôtel des ventes de Coutances (cabinet Turquin) du samedi 24 février, puisque deux belles signatures s’y faisaient remarquer. Celle de Louis Marie-Antoine Bilcoq (1755-1838), auteur ici d’une charmante Petite fille au panier, peinte sur un panneau de noyer…

Grand XVIIIe
 

Le XVIIIe siècle avait la cote dans cette vente de rentrée de l’Hôtel des ventes de Coutances (cabinet Turquin) du samedi 24 février, puisque deux belles signatures s’y faisaient remarquer. Celle de Louis Marie-Antoine Bilcoq (1755-1838), auteur ici d’une charmante Petite fille au panier, peinte sur un panneau de noyer (22,5 x 17 cm) en 1785 et accrochée par un collectionneur à 3 650 €, et celle de Pierre Bonnemain (1723-1800). Reçu maître en 1751, cet ébéniste parisien membre d’une dynastie se distingue par des sièges dont la production répertorie tout l’inventaire des possibles du XVIIIe. Son travail de qualité le fait apprécier de la cour et de la noblesse de province. Une suite de sept chaises et d’une paire de fauteuils en hêtre relaqué, à dossier lyre portant son estampille, recevait ici 5 300 €.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne