Gazette Drouot logo print

Giacomo, un modèle italien très demandé

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 01 février 2022 - 14:00 (CET) - 8-10, rue Miséricorde - 44000 Nantes

Au programme de cette session nantaise, un périple insolite entre Latium et Bretagne pour admirer des visages, saisis par Gérôme ou Autreau, et un paysage de Loyen du Puigaudeau. 

Jean-Léon Gérôme (Paris 1824-1904), Tête de paysan de la campagne romaine (Giacomo... Giacomo, un modèle italien très demandé
Jean-Léon Gérôme (Paris 1824-1904), Tête de paysan de la campagne romaine (Giacomo Orlandi de Subiaco), toile ovale marouflée sur panneau, signée, 14 12,5 15,7 cm.
Adjugé : 16 120 


Le portrait inédit signé par le jeune Jean-Léon Gérôme a tenu ses promesses : la Tête de paysan de la campagne romaine (Giacomo Orlandi de Subiaco) a finalement inscrit le score de 16 120 €. Cette toile ovale marouflée sur panneau (14 12,5 15,7 cm) a été analysée dans la Gazette n° 4 (voir l'article Un portrait inédit de Jean-Léon Gérôme page 87), où l’on apprenait que son modèle Giacomo, habitant de Subiaco, avait été l’égérie de bien des peintres européens romantiques, arpentant la campagne romaine à la recherche de visages «pittoresques». Le futur maître du mouvement néo-grec l’a donc saisi en 1843-1844, alors que, seulement âgé de 19 ans, l’artiste séjourne à Rome avec Paul Delaroche ; il peindra encore à plusieurs reprises l’Italien, tant son visage acéré et intelligent accroche la lumière… Pour 12 400 €, on pouvait aussi orner ses murs d’un autre portrait, celui d’une charmante Jeune femme à la couture, provenant d’un château d’Ille-et-Vilaine. Son auteur ? Jacques Autreau, un artiste rare car polyvalent : il eut une grande renommée en son temps, car il était à la fois excellent portraitiste et auteur de comédies à succès ou de livrets (en particulier celui de Platée, le célèbre opéra ballet de Jean-Philippe Rameau). Sa toile signée au revers (92 72,5 cm) montre l’une des dames de la haute société qu’il aimait peindre, souvent occupées à leur ouvrage. Du côté des paysages, on remarquait une gouache et aquarelle d’Eugène Galien-Laloue, Paris, la place de la République (19 31,2 cm), décrochée contre 8 680 €. Cependant, en matière de peinture, la palme devait revenir à Ferdinand Loyen du Puigaudeau avec 17 360 € ; la somme récompensait son émouvant Coucher de soleil en Brière (60 73 cm), une toile signée.
 

Jacques Autreau (1659-1745), Jeune femme à la couture, toile d’origine, signée (?) au revers de la toile : «Autreau 174(?)2», 92 x 72,5 cm

Jacques Autreau (1659-1745), Jeune femme à la couture, toile d’origine, signée (?) au revers de la toile : «Autreau 174(?)2», 92 72,5 cm.
Adjugé : 12 400 
mardi 01 février 2022 - 14:00 (CET) - Live
8-10, rue Miséricorde - 44000 Nantes
Ivoire - Couton - Veyrac - Jamault
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne