Gazette Drouot logo print

Gérald Lebrun, le transporteur aimé des marchands d'art

Publié le , par Vanessa Schmitz-Grucker

Le transporteur est décédé à l’âge de 61 ans le 14 août dernier.

© Rouillac OVV Gérald Lebrun, le transporteur aimé des marchands d'art
© Rouillac OVV

«Dimanche soir, alors que l’orage éclatait, notre ami Gérald Lebrun a perdu la vie au guidon de sa moto, en parcourant les Vosges avec des amis. Cet homme, que je n’ai jamais vu se mettre en colère, qui arborait toujours le plus doux des sourires, était l’un des piliers du transport de bien des familles, des marchands d’art, salles des ventes et collectionneurs. Sa discrétion légendaire égalait son honnêteté et son appétit pour le travail. Debout au milieu de la nuit pour être à l’aurore aux portes de Paris, il travaillait seul, avec une armée de petites mains et autres relations», se rappelle Aymeric Rouillac. Originaire du Val de Loire, il avait débuté dans le métier avec Philippe Rouillac, alors que, salarié du fabricant La Moto française, il avait aidé le commissaire-priseur à préparer la vente de l’entreprise. L’expérience lui avait plu et il s’était installé comme indépendant. Il s’était construit une solide réputation d’homme de confiance, lui à qui, pour reprendre les mots d’Aymeric Rouillac, «peu de choses semblaient impossibles. Il pouvait aussi bien livrer un piano pour un concert à l’autre bout de la France, que déménager en deux jours l’entier contenu d’un hôtel particulier clou à clou dans le XVIe arrondissement».

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne