Fruits non défendus de Sèvres

Le 01 avril 2021, par Anne Doridou-Heim

«Des pommes, des poires… et des arbousiers» pourrait être un refrain écrit pour le service en porcelaine de Sèvres de la duchesse de Berry.

Manufacture royale de Sèvres, époque Charles X, six assiettes du service de la duchesse de Berry en porcelaine à décor de fruits exotiques (l’une reproduite), diam. 23,5 cm.
Adjugé : 19 320 

Les assiettes en porcelaine de Sèvres du service de la duchesse de Berry, objet du Coup de cœur de la Gazette n° 10 du 12 mars (voir l'article Le verger de porcelaine de Sèvres de la Duchesse de Berry page 18), se mettaient à table par quatre fois pour 19 320 € les lots de six pièces. Regroupant différents fruits exotiques (ici des arbousiers), des variétés de raisins, des fruits à noyau – prunes, quetsches, cerises et abricotins – ou mettant en scène des pommes et poires, ces délices avaient été déposés précautionneusement sur un lit de feuillage par le peintre d’origine allemande et spécialiste des natures mortes Moïse Jacobber (1786-1863). Leur gourmandise avait séduit la duchesse lors de sa visite à l’Exposition des produits de l’industrie de 1826 au musée du Louvre. Outre les nombreux prix qu’elles en rapportaient, ce type de manifestation était une véritable vitrine pour les manufactures françaises, qui y présentaient le meilleur de leur travail, y rivalisant d’excellence et de créativité pour recueillir des commandes et vendre. Celle-ci, visiblement, joua parfaitement son rôle pour Sèvres ! Une paire de glacières couvertes (h. 32,5 cm) de forme «vases B» également en porcelaine et du règne de Charles X, ne faisant pas partie du service mais s’en rapprochant par leur décor de fruits, était adjugée 17 388 €.

mardi 23 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75009
Boisgirard - Antonini
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne